Fichiers

Résumé

Selon À Bon Entendeur (2015), les femmes utilisent en moyenne 11’000 à 15’000 tampons ou serviettes hygiéniques (SH) au cours de leur vie menstruée. Suite à nos diverses recherches et lectures, nous avons réalisé que le syndrome de choc toxique menstruel (SCTM) est rare mais mortel s’il n’est pas pris en charge de manière adéquate. Au travers de ce travail, nous relatons une problématique peu connue mais qui tend à se médiatiser, car elle est dangereuse et par le biais de la promotion et prévention de la santé, nous souhaitons sensibiliser les femmes réglées au danger potentiel auquel elles s’exposent chaque mois.

Détails

Actions

Aperçu