Files

Abstract

Ce mémoire se base sur les notes prises lors du congrès présentant l’approche DPA (développement du pouvoir d’agir) qui a eu lieu en février 2019 à la HEP Vaud. Notre école a eu la chance d’accueillir des experts formés à cette approche dont Yann Le Bossé, son créateur. Le développement du pouvoir d’agir se propose de redonner aux personnes se retrouvant dans un état (momentané) d’impuissance de se remettre en mouvement. Dans l’idéal, les bénéficiaires de cette approche agiraient d’eux-mêmes pour eux-mêmes. En effet, les personnes leur venant en aide n’occuperaient, au final, qu’une position dite de « passeur ». Dans un premier temps, notre travail présente plus précisément le développement du pouvoir d’agir en tant que cadre théorique afin d’y appuyer, dans un second temps, nos réflexions concernant notre pratique enseignante. En effet, comment pouvons-nous utiliser cette approche DPA dans le cadre scolaire ? Est-elle d’ailleurs vraiment efficace en toutes circonstances ? Et quelles sont nos propres limites en tant qu’enseignants ? Mots-clés : développement du pouvoir d’agir ; DPA ; Yann Le Bossé ; impuissance ; difficultés scolaires ; difficultés personnelles ; théorie ; pratique ; forces et limites ; pas proximal.

Details

Actions

Preview