Files

Abstract

Dans ce mémoire nous souhaitons analyser le réalisme des élèves en ayant recours aux questionnaires à choix multiples (QCM) utilisant des degrés de certitude (DC), c'est-à-dire, des QCM pour lesquels les élèves doivent fournir leur degré de certitude quant à leur réponse donnée. Le degré de certitude doit suivre une échelle probabiliste et l’échelle des points varie en fonction d’une réponse correcte ou fausse et en fonction du degré de certitude choisi. Nous émettons deux hypothèses : le réalisme des élèves varie en fonction du genre et le réalisme s'améliore avec de l'entraînement. En effet, nous pensons que les filles ont tendance à se sous-estimer tandis que les garçons ont tendance à se surestimer. Nous émettons également l’hypothèse que le réalisme des élèves s’améliorerait au fur et à mesure qu’ils s’entrainent à ce type de QCM. Nos recherches ne nous ont pas permis de conclure qu’il y ait une différence d’autoévaluation entre les filles et les garçons. De plus, même si le réalisme des élèves a augmenté entre certains QCM pour chaque classe, nos résultats ne nous permettent pas d’affirmer que le réalisme des élèves s’améliore au fur et à mesure du temps avec de l’entrainement. Afin d’obtenir des résultats plus significatifs et avoir une valeur scientifique, cette recherche devrait être effectuée sur un nombre plus important d’étudiants avec des QCM comprenant un plus grand nombre de questions.

Details

Actions

Preview