Files

Abstract

L’apport d’une séquence collaborative et collective dans le cadre de l'enseignement d'une séquence en AVI avec des élèves de 7 H a permis d’observer une prise d’autonomie de la part de plusieurs élèves ainsi qu’un développement de collectivité dans la construction d’un « esprit de classe » notable. L’intérêt le plus significatif d’une séquence ainsi menée nous amène à la mise en lumière d’apprentissages sociaux effectifs plus importants que plastiques, ce qui encourage le développement de l’élève comme un individu, futur acteur de la société dans laquelle il évolue. La créativité, au travers d’échanges d’idées, s’est alors transformée en levier d’apprentissage lors de collaboration et de collectivité. Dans le cadre de ce mémoire, nous avons adopté une théorisation ancrée (grounded theory), démarche de recherche inductive. A partir des différents entretiens et observations, nous en sommes arrivés à la mise en forme d’un processus d’échange dans lequel deux tensions apparaissent entre la recherche des idées et la collaboration. La stimulation de la créativité des élèves dans un contexte de collaboration a engendré une création de relation humaine primant sur la création artistique. La découverte d’une telle dimension nous permet de rendre compte des apprentissages sociaux (savoir être) qui peuvent se faire au sein de la discipline n’étant plus réduits, comme souvent, à seuls des savoirs techniques (savoir faire).

Details

Actions

Preview