Files

Abstract

A l’adolescence, la motivation des élèves pour les apprentissages des savoirs scolaires a tendance à baisser. Cette baisse de motivation peut avoir différentes causes, mais elle peut être fortement influencée par le travail de l’enseignant. Dans ce travail, nous avons souhaité tester l’influence du sens des savoirs sur la motivation de nos élèves, et ainsi proposer une méthode innovante pour l’enseignement des sciences de la nature. Dans ce but, nous avons créé une Escape Classroom pour un sujet d’enseignement de sciences de la nature. Ce jeu nous a paru idéal pour une salle de classe car une période d’enseignement présente une contrainte temporelle (la durée d’une période) et une contrainte spatiale (la salle de classe). De plus, cette activité est particulière car elle permet d’immerger les élèves dans une situation fictive qui pourrait être concrète. Ainsi, nous pensons donner du sens aux savoirs étudiés, et améliorer leur motivation. Notre projet est mis en oeuvre en plusieurs étapes : tout d’abord, nous avons construit une Escape Classroom pour une séquence spécifique des sciences de la nature. Ensuite, nous avons enseigné le sujet à l’aide d’un enseignement classique puis effectué le jeu avec nos élèves. Durant toute la durée de notre projet, les élèves ont répondu à des questionnaires pour que nous puissions évaluer les différents indicateurs que nous avons choisi de relier à la motivation telle que nous l’avons définie. Cette étude laisse entrevoir des résultats prometteurs, surtout parce qu’ils ouvrent une porte sur de nouvelles recherches qui pourront être menées de manière plus spécifique sur cette dimension de la motivation. Nos observations montrent que le sentiment de compétence des élèves a été amélioré par cette approche innovante de l’enseignement des sciences de la nature.

Details

Actions

Preview