Files

Abstract

L’objectif de ce mémoire est de réaliser un état des lieux sur l’éducation sexuelle au sein de la cellule familiale, particulièrement au moment de l’adolescence. Contrairement à l’éducation sexuelle « formelle » donnée à l’école, il n’y a que très peu de données qualitatives portant sur l’éducation sexuelle « informelle ». Ainsi, cette recherche tente de combler ce manque en utilisant les entretiens semi-dirigés comme méthode de récolte de données. Ces derniers ont été effectués auprès de onze parents d’enfants entre 15 et 19 ans (huit mères et trois pères). Deux professionnelles en santé sexuelle de Suisse romande ont également été consultées. Ces témoignages ont mis en évidence les enjeux de cet aspect bien particulier de l’éducation de l’adolescent, mais également les sujets abordés durant cette période marquée par les « premières expériences ». En effet, cette recherche souhaite spécifiquement comprendre quelles dimensions de la sexualité sont abordées entre les parents et leur(s) adolescents. Les résultats révèlent que l’éducation sexuelle reçue par les parents laisse des traces sur la manière de transmettre à leur tour les informations. De plus, la nature des informations transmises varie en fonction des valeurs, des origines, des expériences vécues et des préoccupations des parents. Elle donne également lieu à des nuances, plus ou moins fortes, lorsque les parents s’adressent à leur(s) fille(s) ou à leur(s) fils. En éclaircissant les dimensions liées à la sexualité abordées dans le cadre familial, cette recherche permet de réfléchir sur l’approche dite « de coopération » entre les professionnels et les parents. Il apparaît bénéfique que ces acteurs partagent leurs pratiques de l’éducation sexuelle afin de répondre au mieux aux besoins des adolescents d’aujourd’hui en matière de sexualité et de santé sexuelle.

Details

Actions

Preview