Files

Abstract

Ce travail résulte d’un sentiment de décalage entre ma réalité professionnelle dans une classe avec des élèves en situation de polyhandicap et la vision du métier d’enseignant spécialisé véhiculée par la HEP à travers le contenu des modules proposés durant la formation. Il tente de répondre à la question suivante : comment se sentir enseignant spécialisé lorsque l’on travaille avec des élèves qui ont de telles difficultés cognitives et motrices et qui, pour la plupart, se trouvent encore au stade du développement sensori-moteur ? Cette question touche à notre identité professionnelle. C’est pourquoi ce travail propose un regard sur le concept d’identité. Il s’intéresse plus particulièrement au concept dynamique de l’identité, qui serait, selon plusieurs auteurs, en équilibre entre une identité pour soi et une identité pour les autres. Ces auteurs proposent une vision de l’identité toujours en évolution qui oscille entre le besoin de s’identifier aux différents groupes de la société qui nous entourent et en même temps de s’en différencier pour être unique. Ce travail propose également un bref retour historique sur le développement de l’enseignement spécialisé ainsi que sur la place accordée aux personnes en situation de polyhandicap dans le système scolaire. Il propose également un bref aperçu des différents prescrits en lien avec la scolarisation des élèves en situation de handicap. Finalement, la parole est laissée à trois enseignantes spécialisées qui travaillent depuis de nombreuses années avec des élèves en situation de polyhandicap afin de découvrir comment elles perçoivent et expriment leur identité professionnelle et sur quels éléments elles s’appuient pour affirmer qu’elles sont bel et bien des enseignantes spécialisées.

Details

Actions

Preview