Files

Abstract

Notre travail s’intéresse à l’apprentissage de la lecture pour les élèves en difficultés, et plus précisément à la mémorisation des correspondances graphèmes-phonèmes simples et donc à l’apprentissage des lettres. Il s’interroge sur l’enjeu de la motivation scolaire en lien avec une pédagogie de projet, de par la réalisation d’un abécédaire personnalisé avec les élèves. Quels en sont les effets sur l’apprentissage des correspondances graphèmes-phonèmes simples ? Après avoir développé ces différents concepts et réalisé un état de la question, nous avons émis différentes hypothèses. Nous avons parlé par exemple du fait que l’abécédaire personnalisé permettrait aux élèves de développer plus rapidement leurs connaissances que d’autres méthodes, puisqu’ils peuvent donner du sens en partant de leurs représentations et souhaits, la place étant laissée à leur auto-détermination. De plus, le projet permettrait des entrées multiples dans l’apprentissage des lettres (visuel, écriture, etc.). Notre recherche a été menée avec quatre de nos élèves de 3H, faibles connaisseurs des lettres au début du projet. Le dispositif proposé s’est réalisé en trois phases : observation de l’évolution naturelle des élèves et/ou selon la méthode mise en place en classe, réalisation de l’abécédaire et phase de maintien. Nous avons mesuré grâce à différents instruments la progression quantitative des élèves au niveau de leurs connaissances des correspondances graphèmesphonèmes, mais avons également passé des questionnaires sur la motivation et les mécanismes mobilisés. Après analyse et interprétation des résultats, nous remarquons que l’élaboration de l’abécédaire a eu des effets bénéfiques sur l’apprentissage des correspondances graphèmes-phonèmes. Les élèves ont pu entrer dans une démarche personnelle, ce qui a développé leur motivation intrinsèque face aux apprentissages et qui a été vecteur de progression globale. En conclusion, nous proposons une distance critique, revenons sur les forces mais aussi certains biais de notre travail. Nous proposons alors des prolongements et revenons sur nos motivations personnelles et les apprentissages que nous retirons de notre recherche.

Details

Actions

Preview