Files

Abstract

Ce travail de mémoire permet d’informer les parents et enseignants des impacts de la surconsommation d’écrans sur l’attention et les performances scolaires des élèves. Notre recherche a été effectuée sous forme de méthode expérimentale dans deux classes de 7 et 8H en novembre et décembre 2018. Les données ont été récoltées à l’aide de tests d’attention et de questionnaires distribués au même moment dans les deux classes. Ce mémoire concernant en majeur partie le milieu familial de nos élèves, nous avons décidé de prendre en compte le point de vue de leurs parents. Les analyses de ces données mettent en évidence l’effet néfaste d’une surconsommation d’écrans sur l’attention, les performances scolaires et le sommeil des enfants de 11-12 ans. Nous avons également pu remarquer certaines variables influençant la consommation d’écrans. En effet, celle-ci varie en fonction de l’origine sociale, du genre et de la fréquence des activités pratiquées en extérieurs des élèves. La discussion des résultats articule notre recherche avec les découvertes de différents chercheurs. Nous avons constaté que les élèves ayant une consommation élevée d’écrans en étaient conscients tout comme leurs parents. Pourquoi, dans ce cas, continuent-ils de surconsommer ? Nous essayons de répondre à cette question lors de la discussion de nos résultats. Notre mémoire se termine avec quelques conseils destinés aux parents permettant de diminuer la surconsommation de leur enfant. Nous espérons qu’avec une conscience accrue des conséquences néfastes des écrans sur leur enfant, les parents porteront une plus grande attention à la consommation d’écrans de leur enfant.

Details

Actions

Preview