Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Enseigner dans une classe est un véritable défi, en effet, après plusieurs stages et observations un point commun fait surface. Ce dernier a été la source d’une interpellation pour cette étude, il s’agit de la difficulté des élèves à s’engager dans la tâche. A travers cette démarche de recherche, les facteurs qui jouent un rôle sur l’engagement dans la tâche des élèves ont été questionnés. Il a fallu passer par de nombreuses recherches dans la revue de littérature et les formes de travail collectives semblent être prometteuses pour la construction des savoirs chez les enfants. En effet, le Plan d’Etude Romand, qui est la référence commune, prône la Capacité transversale de la collaboration. Plusieurs chercheurs sont également en accord avec les bienfaits des interactions sociales sur les apprentissages à construire et nombreuses sont les études qui démontrent les avantages des formations hétérogènes de niveau. Dans cette étude, il est question de s’intéresser à ce facteur d’hétérogénéité propice aux apprentissages et de répondre à la question de recherche : Sous quelle forme l’hétérogénéité implique-t-elle une réelle interdépendance positive propice aux apprentissages des élèves ? Deux hétérogénéités ont été confrontées : l’hétérogénéité de niveau et l’hétérogénéité relationnelle. Mais quatre types de formation ont été testées dans le but de déterminer sous quelle forme cette hétérogénéité est propice aux apprentissages : Les binômes affinitaires symétriques, les binômes affinitaires dissymétriques, les binômes non-affinitaires symétriques et les binômes non-affinitaires dissymétriques. Les résultats de l’étude montrent qu’une hétérogénéité relationnelle et une homogénéité de niveau à l’interne des groupes pousseraient les élèves à construire leur savoir. Les binômes nonaffinitaires symétriques seraient donc favorables à l’apprentissage chez les élèves. Ce constat vient confronter la manière de faire d’un bon nombre d’enseignants qui espèrent voir un apprentissage des pairs entre élèves affinitaires. De plus, cette étude donne des pistes prometteuses pour les apprentissages face à une hétérogénéité grandissant un peu plus chaque jour dans nos classes.

Details

Actions

Preview