Files

Abstract

Contexte : En Suisse, les troubles psychiques sont une problématique particulièrement importante pour la population qui en souffre. Dans le contexte psychiatrique, la dimension corporelle est négligée. Cependant il existe plusieurs formes d’approches corporelles. Dans ce travail nous explorons la pertinence du recours au shiatsu dans le contexte des soins psychiques. Objectif : Le but de ce travail est d’approfondir les effets du shiatsu au niveau des symptômes de la souffrance psychique. Méthode : La recherche d’articles a été faite au travers des base de données CINAHL et Medline. Nous avons sélectionné six articles quantitatifs selon des critères d’inclusion et d’exclusion spécifiques. Résultats : Les principaux résultats de nos études relèvent principalement une diminution des symptômes psychiques (l’anxiété et la dépression) et physiques (les douleurs). De plus il en ressort une amélioration des habitudes de vie et une diminution de la consommation de médicaments. Discussion : Nos articles se basent majoritairement sur une population saine ayant des symptômes de souffrance psychique. Nous avons utilisé le cadre théorique de Martha Rogers qui propose une vision unitaire de la personne ce qui nous a permis d’avoir une nouvelle perspective sur le sens des symptômes. Conclusion : Ce travail permet de mettre en avant l’efficacité du shiatsu pour l’amélioration de la santé et du bien-être de la personne. Malgré le fait que ce travail ne s’inscrit pas précisément dans le contexte infirmier, les différents résultats encouragent l’intégration du shiatsu dans la pratique des soins habituellement prodigués.

Details

Actions

Preview