Files

Abstract

Objectifs Ce travail aborde le thème du genre et de la sexualité, par l’approche de la relation infirmière-patient. Le but est d’explorer le phénomène du harcèlement sexuel (HS) dans les soins, ainsi que d’identifier les stratégies mises en oeuvre par les infirmières ou les institutions pour faire face à ces situations. Contexte La profession infirmière est historiquement féminine, ce qui est encore le cas aujourd’hui puisque 84.4% des professionnel∙le∙s1 pratiquant en Suisse sont des femmes (Merçay, Burla & Widmer, 2016). Le dévouement, la passivité face aux médecins et l’hyper-sexualisation connotent encore fortement la profession infirmière. En parallèle, le métier a connu de grandes avancées, notamment grâce aux sciences infirmières, aux théoricien∙ne∙s, à la recherche mais également par la reconnaissance universitaire de la formation dans les pays occidentaux. Selon Strub & Schär Moser (2008), concernant le HS en Suisse, les femmes sont plus victimes que les hommes (respectivement 54.8% et 48.6%). Dans 79.1% des cas de HS subi par une femme, l’auteur est un homme (Strub & Schär Moser, 2008). Dans les soins infirmiers, en raison des différentes méthodologies utilisées les études, les taux d’incidence varient de 30% à 97% (Cogin & Fish, 2009). Méthode La méthode appliquée pour le recueil de données est celle de la revue de littérature. Les sept articles sélectionnés sont des sources primaires quantitatives et qualitatives traitant du HS, ou incluant le HS dans leur définition de la violence contre les infirmières. L’extraction des données est structurée selon les huit dimensions de la théorie du caring bureaucratique de Ray. Résultats Nous remarquons tout d’abord une absence de consensus autour de la définition HS. Aucune étude ne s’intéresse à l’efficacité des stratégies visant à réduire la prévalence de HS dans les soins. Néanmoins, nous relevons que les infirmier∙ère∙s mettent en place des comportements et des actions en réaction au HS, qui peuvent être catégorisées de stratégies infirmières. Pour reprendre le cadre théorique du caring bureaucratique de Ray, ces stratégies s’inscrivent dans la majorité des dimensions (physique, politique, économique, technologique, légale, socio-culturelle) sauf celle éducative. Recommandations Nos recommandations portent sur la nécessité d’une définition commune et universelle aux différents domaines d’études du HS. Pour ce faire, il sera important qu’elle ait un angle compréhensif du phénomène. Nous jugeons également nécessaire d’aborder la problématique du HS d’un point de vue éducatif, que cela soit au niveau de la formation infirmière ou de l’institution. À titre individuel, nous recommandons aux infirmier⋅ère⋅s de rendre visible le phénomène de HS permettant d’ériger des politiques claires condamnant le phénomène à large échelle.

Details

Actions

Preview