Files

Abstract

Contexte : il y a 1'500 nouvelles lésions médullaires par année en France, et les douleurs neuropathiques concernent 40 à 70% d’entre elles. La prise en charge actuelle est principalement médicamenteuse. Objectif : évaluer l’efficacité de la réalité virtuelle sur l’intensité des douleurs neuropathiques des lésés médullaires. Méthodologie : la population est composée de lésés médullaires de stade AIS A à D et ayant des douleurs neuropathiques chroniques. Les études doivent utiliser un protocole de réalité virtuelle, évaluer l’intensité des douleurs par l’échelle NRS et être écrit en anglais. Les recherches ont été faites sur PubMed, Cochrane Library et PEDro jusqu’en janvier 2019. Résultats : cette revue inclut quatre articles pour un total de 83 patients. Trois de ces études évaluent l’efficacité de la marche virtuelle par l’intermédiaire de la réalité virtuelle immersive (RVI) ou semi-immersive et la dernière propose des jeux à travers la réalité virtuelle augmentée (RVA). Les études ont toutes mis en évidence une diminution des douleurs, bien que seules deux montrent des résultats significatifs. Les limites principales sont le faible nombre de participants ainsi que la qualité des articles. Conclusion : la réalité virtuelle est une option thérapeutique intéressante pour diminuer ce type de douleurs à court terme, par le processus de la distraction. La neuroplasticité est, quant à elle, le processus de choix pour obtenir une diminution des douleurs à long terme. Il semble que l’association de la réalité virtuelle à d’autres thérapies favorise le deuxième processus et permette des résultats sur le long terme.

Details

Actions

Preview