Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Les filles et les garçons bénéficient-ils d’un traitement égalitaire ? Comment les différences entre les deux sexes apparaissent-elles ? Quelles en sont les causes ? Vous êtes-vous déjà questionné à ce sujet ? L’intérêt que nous portons pour le genre nous a menées à effectuer des recherches sur cette thématique. Ces dernières ont mis en lumière l’influence des agents de socialisation sur le développement des enfants. Les élèves arrivent à l’école avec des bagages éducatifs, sociaux et culturels différents. Cela est dû au fait qu’ils sont imprégnés de l’environnement familial qui correspond au premier agent de socialisation. Tout comme l’environnement familial, l’école participe au processus de socialisation des enfants. À l’école, de nouveaux enjeux se créent. Ils découvrent un nouvel environnement, ils apprennent à vivre en communauté et découvrent de nouvelles personnes avec qui ils interagissent. Les enseignant.e.s jouent un rôle prépondérant sur l’éducation et les apprentissages des enfants. En effet, ils transmettent des valeurs institutionnelles et personnelles lorsqu’ils interagissent avec les élèves. En nous basant sur ces constatations, nous nous sommes interrogées sur l’impact de ces interactions sur les élèves. Depuis les années 70, des chercheurs se sont questionnés sur les différences de traitement entre les élèves des deux sexes à l’école. Ces recherches ont mis en lumière l’importance des interactions entre l’enseignant.e et les élèves. Il a notamment été démontré que les garçons sont davantage interrogés et qu’ils sont moins remis à l’ordre lorsqu’ils ont des comportements déviants en comparaison des filles. Ces différences de traitement se font de manière inconsciente de la part de l’enseignant.e. Au regard de ces recherches, nous avons voulu comparer ces résultats à la réalité de nos classes.

Details

Actions

Preview