Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

S’inscrivant dans le contexte actuel d’une volonté constante d’améliorer l’enseignement de la grammaire, nous proposons une situation problème grammaticale innovante qui exige de la part de l’élève l’activation de stratégies de traitement linguistique variées pour la résoudre. La situation problème que nous avons développée tient sa spécificité du texte proposé comme point de départ d’une réflexion sur la langue, celui-ci étant un texte asémantique, mais respectant les règles morphosyntaxiques et la structure phrastico-textuelle. Ce texte débute ainsi : « Les crapus avaient boulissé les patounes, mais Traveline les fridola. » Il s’inscrit dans une tradition littéraire dont le but est de jouer avec les mots et de les désacraliser. Confronté à la nouveauté de cette situation, privé de l’accès au sens, l’élève focalisera nécessairement son attention sur la forme pour effectuer la tâche demandée. Cette « didactique du détour » par un texte asémantique permettra à l’élève de 6P d’observer sous un angle nouveau des phénomènes linguistiques qui lui sont déjà connus. Au travers de cette démarche inductive, cette réflexion aboutira à une conceptualisation des phénomènes observés, étayée en cela par une verbalisation de celle-ci lors des interactions entre pairs et durant la mise en commun des résultats. Entre grammaire de phrase et grammaire de texte, nous avons décidé de nous intéresser au système des reprises parce que cette notion nous semble emblématique de celles à cheval entre ces deux grammaires du fait que son étude exige non seulement l’identification des classes grammaticales sollicitées mais également le repérage des chaînes anaphoriques. De plus, le système des reprises peut être doublement envisagé : en tant que mécanisme garant de la cohésion nominale selon une approche textuelle ; en tant que mécanisme garant du maintien en mémoire de l’information selon une approche cognitive.

Details

Actions

Preview