Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Il est difficile d’impliquer les élèves dans des disciplines secondaires telles que la chimie. La chimie pouvant être une science abstraite et peu attractive pour les élèves, il est important d’y intégrer des travaux pratiques justifiant leurs intérêts et leur permettant de mieux assimiler les principes scientifiques. La problématique générale de ce mémoire est centrée sur la perception des travaux pratiques de chimie chez les étudiants et les enseignants du secondaire II. Nous avons cherché des pistes permettant de répondre aux questions suivantes : Quels sont les acquis des élèves ? Quel rôle donne-t-on aux TP ? Comment pouvons-nous rendre l’élève plus acteur de son apprentissage ? Notre réflexion s’est axée sur deux points : - établir une atmosphère de travail de qualité permettant le bon déroulement des TP, - impliquer davantage les élèves en leur permettant de s’approprier la tâche qui leur est confiée. Dans une première partie, nous analysons le ressenti des élèves lors des séances de travaux pratiques et interrogeons les enseignants sur la relevance de certaines pratiques actuelles. Un accent particulier est mis sur l’évaluation. Notre étude démontre que les travaux pratiques sont bien perçus et appréciés par les élèves. Toutefois, l’intérêt pour ceux-ci décroît au fil des années et les élèves n’y voient pas toujours un apport pédagogique marqué. Dans une deuxième partie, nous nous sommes penchées sur des pistes d’amélioration de notre pratique de jeunes enseignantes. Les pistes décrites dans ce mémoire sont les suivantes : - Impliquer davantage les élèves en leur demandant de déterminer la démarche scientifique par eux-mêmes et non en suivant un protocole préétablit. - Assurer un programme de travaux pratiques adéquat en le liant au plan d’étude et en y intégrant des TP en relation avec la vie quotidienne. - Élaborer un système d’évaluation permettant d’établir une atmosphère de travail de qualité. Les résultats présentés montrent qu’il est possible de faire évoluer nos pratiques actuelles via de micro-ajustements et des remises en question permanentes.

Details

Actions

Preview