Files

Abstract

Ce travail traite de la question de la recherche de l’autonomie par les enseignants du gymnase lausannois de Beaulieu ainsi que du gymnase d’Yverdon. En effet, comment les enseignants cherchent-ils à rendre les élèves autonomes lors des cours d’EPS ? La question est intéressante car les deux gymnases fonctionnent différemment : A Beaulieu, les élèves choisissent un sport qu’ils pratiqueront durant 5 à 6 semaines lors de leçons cadrées et planifiées par un enseignant. Les classes sont mixtes. A Yverdon, les élèves sont dans un premier temps séparés (filles et garçons) et effectuent une leçon cadrée sans savoir à l’avance ce qu’ils vont faire. Puis en deuxième période, ils sont regroupés et choisissent ce qu’ils souhaitent faire entre 3-4 choix de sport. Pour répondre à notre question de recherche, nous avons dans un premier temps effectué des questionnaires qui traitent entre autre des notions d’autonomie, d’engagement et de motivation, que les élèves ont rempli et nous avons ainsi pu recueillir leur perception. Dans un second temps, nous avons confronté les enseignants de sport aux réponses des élèves. Formellement, ce travail de mémoire présente un cadre théorique, afin que le lecteur puisse se familiariser avec les concepts clés de notre étude, puis décrit le contexte du gymnase par rapport à l’enseignement du sport. La partie principale retrace et analyse les résultats obtenus en se basant sur les éléments importants de notre recherche. Enfin, nous soulignons les limites d’une telle démarche et terminons par une conclusion.

Details

Actions

Preview