Files

Abstract

Ce présent travail est né d’un échange que j’ai participé avec des étudiants de l’Université Pédagogique de Maputo au Mozambique dans le cadre du programme PEERS, organisé par la HEP-VD. Il a pour but de comparer le contenu culturel dans trois manuels d’anglais utilisés dans trois pays – le Mozambique, la Chine et la Suisse – destinés aux élèves de deuxième année de gymnase. Dans un premier temps, j’ai explicité la situation complexe des pays et régions considérées anglophones et le statut de l’anglais comme une langue internationale très utilisée entre deux locuteurs de langues maternelles différentes, qui différencie cette langue des autres langues étrangères enseignées. Ensuite, j’ai comparé brièvement le contexte de l’enseignement post-obligatoire dans les trois pays. Selon l’origine de la culture, j’ai réparti le contenu culturel dans les manuels en trois catégories – la culture source, la culture cible et la culture internationale, et j’ai calculé le pourcentage de chaque catégorie dans les textes de lecture des trois manuels. Les tableaux qui en résultent montrent que le manuel mozambicain se concentre presque uniquement sur la culture mozambicaine, alors que le manuel chinois a un contenu culturel réparti entre la culture chinoise et la culture anglophone ainsi que des récits sur l’interculturalité. Le manuel utilisé dans mon gymnase en Suisse, par contre, contient très peu de traces explicites de la culture. Sa valorisation de l’individualisme, toutefois, montre que ce manuel représente des valeurs occidentales. En comparant le contenu culturel des trois manuels, j’ai pu observer des enjeux culturels et politiques qui sont associés avec chacun et cette étude me permettra d’avoir un regard critique envers le contenu culturel dans les moyens d’enseignement et d’être plus attentive à quel contenu culturel je choisis de présenter aux élèves.

Details

Actions

Preview