Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail de mémoire présente une enquête sur les appuis en mathématiques donnés dans le cadre de l’enseignement post-obligatoire auprès d’enseignants et d’élèves de 1ère et 3ème année de maturité dans le canton de Vaud. Cette étude se place dans un contexte de transition vers un enseignement des sciences informatiques décidé en 2018 par la Confédération en tant que branche obligatoire d’ici 2022. Nous avions comme postulat : les mathématiques et l’informatique (sciences et non bureautique) ont beaucoup de point en commun et génèreront les mêmes difficultés chez les élèves. Sur cette base, à partir d’une bibliographie portant sur les difficultés de l’enseignement de l’informatique, les liens maths-info, les activités ludiques pour l’enseignement des maths, nous avons brièvement fait un tour d’horizon de ce qui se fait actuellement en sciences informatiques. Sur la base des réponses aux deux questionnaires soumis aux enseignants de mathématiques et aux élèves, nous avons analysé le fonctionnement des appuis en mathématiques (participation, type d’activités), l’organisation, la satisfaction des élèves et des enseignants, le suivi et les activités menées durant ces appuis. Nous les avons également interrogés sur leur perception des mathématiques, des sciences informatiques, des liens possibles entre maths et sciences informatiques et enfin d’une éventuelle transposition des pratiques et organisation des appuis en maths pour les sciences informatiques. Un volet qui nous intéressait particulièrement était le recours à des activités non conventionnelles pour l’enseignement comme des jeux, des concours. A notre grande surprise, l’organisation des appuis que nous avions imaginée et sur laquelle nous avions basé nos hypothèses n’est pas du tout celle que nous avons trouvée dans l’établissement ayant accepté de participer à cette enquête. L’enseignement des mathématiques soulève les réactions les plus diverses, la diversité des appuis et leurs suivis reflètent les difficultés des élèves et leurs besoins de ressources additionnelles. Enfin, très peu d’élèves comprennent de quoi relève les sciences informatiques et leurs objectifs, l’utilisation des jeux est absente des appuis et de l’enseignement des maths en général. Quelle conclusion tirer de tout cela ?

Details

Actions

Preview