Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L'objectif de la formation des gymnasiens est de leur donner des outils pour qu'ils puissent devenir autonome et développer un esprit critique dans divers domaines. Concernant les élèves ayant choisi comme option spécifique ou complémentaire, les sciences expérimentales, leur apprendre à aborder une problématique avec une démarche scientifique et avoir un regard critique sur les résultats obtenus est nécessaire car ces compétences leurs seront utiles en tant que citoyen mais aussi s’ils veulent poursuivre dans des études scientifiques. Ils ont la chance d'avoir dans leur cursus beaucoup de périodes consacrées aux travaux pratiques. Ils peuvent donc tester expérimentalement différents concepts vus en cours de manière théorique. La question qui se pose alors est : comment utiliser au mieux le temps à disposition (séances de deux périodes consécutives) pour que les élèves aient le temps d'apprendre les techniques de bases du laboratoire, de comprendre ce qu'ils font, de réaliser le montage et l'expérience, d'observer, de prendre des notes et d'avoir un regard critique par rapport aux résultats obtenus. Dans ce travail de mémoire nous avons voulu favoriser le travail de réflexion. Nous avons comparé pour une classe de deuxième année option biologie-chimie la réalisation de travaux pratiques avec ou sans préparation au préalable. Nous présentons les données trouvées dans la littérature, les deux types de travaux pratiques effectués avec nos observations, les évaluations par les élèves, ainsi que nos conclusions. Nous avons observé une meilleure autonomie expérimentale des élèves malgré le fait qu'ils aient été déstabilisés par cette nouvelle approche. Nous n'avons pas pu tester plusieurs approches, or cette démarche apporterait plus en étant introduite sur un plus long terme et séquentiellement.

Details

Actions

Preview