Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire professionnel réalisé en didactique de l’histoire à la HEP-Vaud porte sur la question de la propagande communiste et anticommuniste durant la Guerre froide en Suisse et en France. Il s’inscrit dans une réflexion qui touche l’usage de l’image en classe, dans une démarche comparative entre deux pays. D’un point de vue didactique, ce travail part du constat d’une double lacune. La première est que la fonction de l’image est très souvent réduite à illustrer un propos plutôt que d’être placée au centre d’une séquence d’enseignement. La seconde est que le plan d’étude en secondaire II invite rarement les enseignants à mobiliser une démarche comparative entre des espaces géographiques différents. La séquence proposée dans ce travail vise ainsi à mieux comprendre les représentations communistes et anticommunistes durant la Guerre froide et invite les élèves à développer un regard critique avec les affiches de propagande politique. Le dispositif didactique prévu pour cette séquence se déroule sur dix périodes et s’inscrit dans une démarche multiple : tout d’abord, il invite les élèves à répondre à une problématique sur la base d’images (des affiches politiques). Ensuite, il a aussi pour objectif de développer chez les élèves des compétences dans l’analyse de l’image (avec une approche de dénotation et de connotation). Puis, il propose de les initier à la démarche comparative en analysant un phénomène historique qui s’est produit dans deux pays différents. Enfin, le dispositif didactique proposé permet aux élèves de distinguer les faits historiques de leurs représentations et de comprendre ainsi les différents niveaux de discours. Ainsi, cela questionne non seulement les discours des acteurs de l’époque mais amène à réfléchir à la question de la subjectivité historique dans la lecture du passé.

Details

Actions

Preview