Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail traite de la manière dont l’environnement scolaire touche directement ou indirectement un élève dans son apprentissage. L’environnement est composé d’objets, de mobilier, de couleurs, de la gestion de l’espace, et ce dans les salles de classes, mais aussi ailleurs dans le bâtiment dans ce que j’appelle les espaces informels d’apprentissage. Ce travail comporte un historique de la fonction des bâtiments scolaires et un essai de prospective sur l’évolution de l’école. Nous identifions les freins à l’apprentissage, ainsi que les opportunités, souvent à portée de main, mais inexploitées à cause d’une négligence ou d’un manque de connaissance sur le potentiel bénéfice des espaces dans lequel l’apprentissage s’effectue. Des études ont démontré qu’aménager convenablement l’espace de la classe pouvait augmenter les résultats scolaires à hauteur de 16%. D’autres études ont démontré comment certains lieux peuvent impacter positivement comme négativement les élèves et qu’il est possible de réduire, entre autres, la violence et les tensions dans un établissement par une meilleure prise en compte de l’environnement scolaire. Ce travail développe tout un certain nombre de solutions pour des problèmes précis, ainsi que pour des problèmes généraux et explique comment et pourquoi il est nécessaire que les différents acteurs de l’école collaborent entre eux.

Details

Actions

Preview