Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : L’ennui est un ressenti complexe qui questionne encore les chercheurs. De nombreuses études montrent qu’il peut avoir des effets délétères pour la santé physique et psychique. Les personnes atteintes d’un trouble de santé mentale sont particulièrement vulnérables à ses conséquences lorsqu’elles sont hospitalisées. Cependant, l’ennui est actuellement peu pris en compte en milieu psychiatrique. Les ergothérapeutes, qui semblent qualifiés pour répondre à ce problème, souhaitent le considérer davantage dans leurs interventions. Buts : Ce travail vise à explorer, décrire et saisir l’expérience de l’ennui dans le contexte de l’hospitalisation en psychiatrie. Un premier volet de ce travail explore le point de vue d’usagers, tandis qu’un second sollicite l’expertise d’ergothérapeutes pour élaborer des potentielles pistes de prise en charge pour l’ennui propres au contexte suisse-romand. Méthode : Cette étude qualitative a été réalisée avec un design descriptif-interprétatif. Un entretien individuel a été réalisé avec une usagère (n = 1) anciennement hospitalisée dans un service de soins aigus de psychiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV). Deux groupes de discussion focalisée ont été menés avec des ergothérapeutes (n = 16) du département de psychiatrie du CHUV. Résultats : L’usagère a rapporté s’être fréquemment ennuyée lors de son hospitalisation en psychiatrie. Elle a abordé les circonstances et les répercussions de cet ennui ainsi que des stratégies personnelles pour y remédier. La problématique de l’ennui a été posée lors du premier groupe de discussion focalisée avec les ergothérapeutes. La seconde rencontre a fait émerger neuf thèmes réunis en un processus d’intervention : l’écoute et la disponibilité, aborder l’ennui, évaluer l’ennui, le travail interdisciplinaire, le sens de l’activité, le développement de stratégies personnelles, l’autodétermination, la participation sociale et l’éducation thérapeutique. Conclusion : Ce travail a relevé la complexité de l’ennui vécu par les patients durant l’hospitalisation et l’importance pour les professionnels de le considérer sérieusement. L’étude propose des pistes d’intervention concrètes, sous la forme d’un processus, pour la pratique en ergothérapie. [Résumé des auteures]

Details

Actions

Preview