Files

Abstract

L’objectif principal de cette étude est d’analyser l’effet d’un support vidéo dans le processus d’apprentissage des élèves en EPS dans deux écoles de niveau secondaire 1 du canton de Vaud. Basé sur un modèle permettant d’évaluer l’intérêt en situation (IS) dans les cours d’EPS, ce présent travail se penche sur les feedbacks donnés à l’aide d’un support vidéo comme moyen permettant d’améliorer la motivation des élèves lors d’un exercice tactique au handball. L’outil (questionnaire IS, Roure 2016) nous a permis d’évaluer les effets des retours vidéos sur l’IS des élèves au cours de l’activité proposée. Les résultats obtenus n’ont pas montré de différence significative sur l’intérêt total des élèves entre les leçons accompagnées de feedbacks oraux (sans vidéo) et les leçons guidées par des feedbacks vidéos. Nous avons également pu constater qu’il existe une relation de proportionnalité entre l’intérêt individuel et l’intérêt en situation : plus l’élève est intéressé par le handball plus son intérêt en situation sera élevé et inversement. Ces constats nous mènent à la réflexion sur l’utilisation d’un support vidéo. Souvent présenté comme un outil miracle, ce présent travail réfute cette croyance et prouve que le numérique n’est donc pas la panacée dans le domaine de l’enseignement. Il doit être utilisé avec parcimonie et justesse. Il peut se montrer intéressant dans certaines activités et dans certains contextes. De plus, cette étude nous aura aussi permis de comprendre que l’intérêt individuel influence fortement l’intérêt en situation. Il est donc du devoir de l’enseignant d’élaborer des tâches motivantes permettant à ceux qui ne sont pas intrinsèquement attirés par le sport proposé de s’engager dans la leçon. De manière générale, cette présente recherche nous a fait réfléchir au sujet du rôle primordial de l’enseignant que ce soit dans la réflexion lors de l’élaboration d’une leçon ou dans l’utilisation de tout type d’outil didactique.

Details

Actions

Preview