Files

Abstract

Cette étude visait à analyser la façon dont les enseignants vaudois utilisent les deux différentes théories d’apprentissages principales lors de cours d’EPS à l’école. Les deux courants majeurs dans ce domaine sont les approches cognitives et écologiques. La première est basée sur le postulat que pour apprendre, un sujet doit être capable de se représenter une action et qu’il doit avoir conscience des procédures qu’il devra réaliser pour tendre vers un geste parfait. Ceci implique un apprentissage où la réflexion de l’élève est stimulée. L’approche écologique est quant à elle basée sur le principe que c’est les conditions environnementales dans lesquelles est mis l’élève qui va lui permettre d’apprendre et de progresser. Ceci sous-entend un apprentissage où l’élève pratique un maximum dans différentes conditions qui vont le pousser à améliorer la façon dont il réalise ses actions. Ce travail analyse donc la façon dont les maîtres d’éducation physique vaudois utilisent ces approches et s’ils font des différences en fonction du type de pratique (sports individuels ou sports collectifs). Pour réaliser cette recherche, six entretiens ont été effectués et les participants ont dû expliquer concrètement comment ils abordaient l’apprentissage des sports individuels et des sports collectifs avec leurs élèves. Les résultats ont montré certaines différences d’approches par rapport à l’activité enseignée. Ces observations ont ensuite été discutées en fonction de l’expérience des enseignants et de la façon dont ceux-ci fixent leurs objectifs ou définissent l’activité qu’ils enseignent.

Details

Actions

Preview