Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’enjeu de ce mémoire est de cerner l’effet d’un enseignement sur la problématique des stéréotypes sociaux et de la définition du concept de genre sur les élèves de classes de 9P et 10P, donc des élèves de 11 à 14 ans. L’objectif de ce travail porte sur une prise en compte de la diversité et de la complexité sociale dans laquelle des individus évoluent. Pour ce faire, l’étude s’articule autour d’une séquence d’enseignement : une introduction au genre de 45 minutes mêlant activités et réflexions. Grâce à des questionnaires soumis aux élèves, nous évaluons leurs connaissances et croyances sur les différences entre les sexes. Puis progressivement, se déroule une explication visant à leur faire comprendre que sexe biologique et identité de genre sont deux choses distinctes, l’une innée et l’autre acquise au cours de notre développement culturel et social. Finalement, une discussion sur les stéréotypes de genre permet de donner des exemples concrets des inégalités liées à notre système de classification des sexes. Ce mémoire permet de répondre à une interrogation récurrente : face à une telle déconstruction de leur système de valeur, les élèves pourraient-ils potentiellement être perturbés dans le développement de leur identité sexuée ? Cette étude répond aussi à des questions telles que, face à une introduction au concept de genre, quelles sont les réponses rencontrées ? Les élèves interrogés sont-ils dérangés, choqués par la distinction entre sexe biologique et genre en tant que construction sociale ? Mesurer l’impact de cet enseignement permet de légitimer des cours centrés sur le genre à l’école, et de définir si ce type d’« initiations au genre » est une méthode qui pourrait être envisagée afin de parler concrètement des stéréotypes en classe avec un cadre théorique précis.

Details

Actions

Preview