Files

Abstract

L’inclusion scolaire est un terme qui revient souvent dans la littérature pédagogique de ces dernières années et son importance prend chaque année de plus en plus de place dans les débats politiques, ceci malgré le fait que sa définition ne soit pas clairement et strictement arrêtée pour tous les acteurs concernés. Il en va de même de l’appellation " d’élèves à besoins particuliers ", indissociable de cette thématique. Dans ce travail de mémoire, nous avons donc dans un premier temps, tenté de définir ces deux termes via une partie théorique. Dans un second temps, nous avons cherché à connaître la perception que se font les enseignants d’éducation physique et sportive du canton de Vaud de ces deux termes. Pour ce faire, nous avons analysé les résultats des réponses, d’un panel d’enseignants d’EPS, à notre questionnaire permettant une approche quantitative descriptive du sujet. Finalement dans un troisième temps, l’interprétation de ces résultats nous a permis de valider ou d’invalider nos trois hypothèses de départ. Celles-ci s’articulant autour de la formation de base de l’enseignement d’EPS, des bénéfices ou/et difficultés générés par l’inclusion scolaire en EPS et les éventuels changements et investissements émanant de cette inclusion.

Details

Actions

Preview