Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La santé est un sujet primordial qui se doit d’être abordé le plus tôt possible chez l’adulte en devenir. Il est essentiel d’aborder des thèmes comme le surpoids et l’obésité, leurs causes et leurs conséquences, puisqu’ils concernent un adolescent sur quatre au secondaire 1. Peu d’opportunités sont cependant offertes aux enseignants pour les aborder dans le cadre scolaire, à part peut-être dans les cours d’éducation physique ou en cuisine, pour les quelques élèves qui ont accès à cette option. Partant de ce constat, je me suis demandée s’il était possible d’intégrer la santé aux cours de géographie-citoyenneté du secondaire 1. Ma première approche a été l’analyse des manuels de géographie Nathan pour les degrés 9 à 11 Harmos. J’en ai conclu que la santé y était principalement abordée à la négative et dans les pays du Sud uniquement. Il manquait à mon sens un regard croisé afin de comparer les situations vécues dans les pays du Sud avec celles des pays du Nord. L’objectif de ce mémoire professionnel a alors été de construire une séquence dédiée à la santé en me basant sur le thème des droits et des devoirs avec un zoom sur le droit à l’alimentation. Deux activités ont été testées en classe : un photolangage sur le droit à l’alimentation ainsi qu’un débat sur les boissons sucrées. Les conclusions quant à cette séquence d’enseignement sont plutôt prometteuses avec des élèves pour la plupart très intéressés à cette thématique de la santé. Si le photolangage m’a laissé un sentiment mitigé en terme de logistique du côté de l’enseignant et d’implication du côté des élèves, le cours sur la santé et le débat en classe m’ont en revanche convaincue de leur pertinence et me motivent à réitérer cette approche à l’avenir.

Details

Actions

Preview