Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cette étude s’inscrit dans un contexte sanitaire et politique qui vise à engager les élèves dans une pratique physique et sportive régulière afin d’entretenir leur santé. L’objectif est d’investir rapidement les élèves dans les situations d’apprentissage qui leur sont proposées. Nous nous sommes appuyées sur le cadre théorique de l’intérêt en situation en manipulant les caractéristiques de celui-ci dans le but de proposer aux enseignants d’éducation physique des outils leur permettant de construire des situations d’apprentissage adaptées à leurs classes. L’objet de cette étude est la mise en lien de facteurs pédagogiques permettant de susciter chez les élèves, du plaisir instantané et de l’intention d’exploration (qui sont les deux sources principales de l’intérêt en situation). L’étude a porté sur la comparaison de deux situations, une dite « standard » et une dite « factorisée » dans trois activités, la danse, le handball et le parcours d’obstacles. L’hypothèse principale est l’augmentation du plaisir et de l’intention d’exploration des élèves suite à la mise en place de la situation dite « factorisée ». Les participants représentaient un panel de 97 élèves dans 5 classes différentes et répartis dans deux établissements du secondaire I dans le canton de Vaud. Nous avons évalué leur intérêt en situation à l’aide d’un questionnaire de 19 items distribué après chaque situation pour obtenir des résultats immédiats. Ces résultats montrent que les élèves sont sensibles aux dimensions de l’intérêt en situation mais de manière variable. Les facteurs pédagogiques mis en place ont un fort impact sur le plaisir instantané des élèves (à l’exception de la danse mais pour des raisons bien particulières) et également sur l’intention d’exploration, bien que cette source ne soit pas une des principales mises en jeu dans les situations proposées. Les conclusions de cette étude permettent de confirmer l’importance de ces facteurs. Autrement dit, les facteurs que nous avons utilisés ont un impact sur les sources de l’intérêt en situation (IS) mais à certaines conditions. Nous recommandons une adaptation des facteurs pédagogiques à la dynamique de chaque classe. Il est possible par exemple, de laisser les élèves faire un choix mais celui-ci doit être cadré et stimulant pour qu’il soit efficace. Nous proposons à la fin de cette étude des pistes pour aider les enseignants à construire des situations permettant de susciter l’intérêt des élèves.

Details

Actions

Preview