Files

Abstract

La littérature sur l’apprentissage de la lecture dans le développement typique souligne l’importance d’enseigner la conscience phonologique et les correspondances graphèmesphonèmes. Par ailleurs, un enseignement explicite et systématique est aussi à privilégier. Plusieurs données mettent en évidence que c’est aussi valable pour les élèves avec déficience intellectuelle, bien que ces élèves voient souvent leur potentiel d’apprentissage sous-estimé et que l’enseignement qu’ils reçoivent en reste souvent à une lecture très « globale » (Sermier- Dessemontet & Martinet, 2016). Dans le cadre de ce travail de mémoire, j’ai testé en classe un matériel adapté pour enseigner la lecture de manière optimale aux élèves avec une déficience intellectuelle (matériel ELODI). Des tests standardisés ont été réalisés avant et après l’intervention, de même qu’une analyse plus qualitative des compétences des élèves et sur le déroulement des séquences. Deux élèves ont participé à ces séquences d’enseignement sur une durée d’environ 5 mois. Les résultats obtenus permettent de montrer les progrès que ces élèves ont pu faire au niveau de la conscience phonologique, de l’apprentissage des correspondances graphèmes-phonèmes, du rapport à l’écrit et pour l’un d’eux du décodage grâce à cet enseignement. Les bénéfices et les adaptations à penser du point de vue de l’enseignante spécialisée sont également décrits.

Details

Actions

Preview