Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Enseignant à des élèves présentant une déficience intellectuelle, nous avons pu constater que l’enseignement de la lecture nous posait des difficultés. Nous avons donc souhaité approfondir cette thématique d’abord théoriquement puis de manière pratique en ayant la chance de pouvoir tester un moyen d’enseignement conçu pour ce type de population. D’un point de vue théorique, la lecture est un acte complexe qui fait appel à de nombreuses compétences de l’apprenti-lecteur. Ceci peut expliquer le fait que les personnes présentant une déficience intellectuelle peinent généralement dans leur apprentissage de la lecture. Or celui-ci est fondamental dans la société actuelle où la culture de l’écrit est omniprésente. Il est donc primordial que toute personne puisse apprendre à lire afin de pouvoir s’épanouir pleinement. La littérature scientifique montre que cet apprentissage est possible sous certaines conditions (type d’enseignement, méthode utilisée, persévérance). D’un point de vue pratique, notre expérimentation s’est déroulée sur quatre mois avec cinq élèves présentant une déficience intellectuelle aux profils cognitifs différents. Elle a permis de mettre en évidence que des progrès ont été réalisés par les différents élèves ce qui nous encourage à poursuivre dans cette voie. En effet, élèves et enseignants ont montré beaucoup d’enthousiasme durant les différentes leçons. Ce mémoire présente des apports théoriques sur l’apprentissage de la lecture en général et en lien avec la déficience intellectuelle. Par ailleurs, des analyses de notre courte expérimentation pourront éventuellement donner des éléments pour des recherches plus longues sur ce moyen d’enseignement.

Details

Actions

Preview