Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont de plus en plus présentes dans notre société. C’est pourquoi il est important de les utiliser dans les programmes d’enseignement. De plus, certains auteurs relèvent que cela peut être une source de motivation à apprendre pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage. Dans ce mémoire, j’ai cherché à vérifier cette affirmation. Plus spécifiquement, j’ai voulu savoir en quoi l’utilisation maitrisée par l’élève de la dictée vocale, lors de la rédaction d’un texte sur un ordinateur au moyen du traitement de texte Pages, a un impact sur sa perception de compétence et sur sa perception de la contrôlabilité dans cette tâche. Dans une visée compréhensive, je me suis basée sur la théorie de la dynamique motivationnelle développée par Viau (2009). D’après lui, les sources de cette dynamique proviennent des différentes perceptions que peut avoir un élève. Nous en avons trois qui sont : la perception de la compétence à accomplir l’activité, la perception de la contrôlabilité sur le déroulement et la perception de la valeur d’une activité. Mais pour ce mémoire, j’ai décidé de ne pas tenir compte de la dernière. J’ai donc fait une étude de cas en me concentrant sur trois élèves. Mon intervention s’est déroulée en quatre temps: 1) écriture sans outils, 2) écriture avec la dictée vocale, 3) temps d’enseignement explicite de l’utilisation de la dictée vocale et 4) écriture avec ou sans la dictée vocale. A chaque fois, j’ai passé un questionnaire auprès des élèves et rempli une grille d’observations. Mes résultats interrogent l’enseignement unique de l’utilisation de l’outil. Une nouvelle perspective pourrait être de se concentrer également sur les apprentissages liés à la tâche d’écriture.

Details

Actions

Preview