Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Dans ce mémoire, nous abordons la technologie en contexte scolaire. Nous nous posons alors plusieurs questions comme : peut-on exploiter la technologie pour la mettre au service des apprentissages ? Si oui, comment peut-on en faire un outil pour l’élève ? Plus particulièrement, face à l’inclusion des enfants à besoins particuliers dans nos classes, la technologie pourraitelle être mise au service de ces enfants ? Pourrait-elle même leur permettre de contourner les obstacles rencontrés à cause de leur handicap ? Nous avons mis en évidence un handicap en particulier présent dans la majorité des classes, la dyslexie. Ce trouble de l’apprentissage extrêmement répandu se trouve au centre de notre recherche dans laquelle nous exploitons deux artefacts technologiques actuellement peu utilisés dans les classes, l’iPad et la radio. Malgré l’opposition de ces derniers, tous deux permettent de privilégier l’oralité, modalité de travail à utiliser par prédilection pour des élèves chez qui la lecture et l’écriture sont mises à l’épreuve par leur dyslexie. Nous nous sommes plus précisément intéressées à la compréhension de texte chez les élèves dyslexiques ? A quel point comprennent-ils/elles sans aucune aide ? Mais surtout, à quel point l’iPad et la radio peuvent les aider à mieux comprendre ce qu’ils/elles lisent ? Finalement, le but de ce travail est d’élargir la recherche portée sur ce sujet encore très peu exploité, mais aussi d’éclairer les enseignant-e-s à la fois sur le trouble de l’apprentissage qu’est la dyslexie et ses conséquences, et sur la technologie offrant une large palette de choix de manière à varier les dispositifs, les modalités de travail mais surtout à différencier son enseignement dans le but de s’adapter aux besoins de chacun-e.

Details

Actions

Preview