Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le module BP43MEP suivi à la HEP Vaud a été l’occasion de découvrir une entrée novatrice pour mon projet de mémoire. À cette occasion, une imprimante 3D avait été présentée comme point de départ pour mon travail de recherche. Manifestant de l’intérêt et de la curiosité pour cette technologie, elle sera utilisée dans ce travail pour créer du matériel pédagogique innovant, c’est à dire des connecteurs et baguettes. Ces objets permettront la construction de solides avec un matériel différent de ce que l’on trouve généralement dans les classes du canton de Vaud. Après avoir imprimé divers connecteurs et découpé des baguettes permettant la construction de quelques solides, des tâches ont été élaborées afin que les élèves puissent manipuler concrètement des solides. Durant ces tâches, les élèves auront l’occasion de construire des solides, de les manipuler, de les décrire et même de les reconnaître les yeux bandés. Ces tâches ont pour objectif de rendre visibles les connaissances que les élèves ont acquises dans ce thème. Trois élèves ont ensuite été sélectionnés et filmés lors de la réalisation de ces différentes tâches. Afin de vérifier la validité du matériel pédagogique imprimé et des tâches élaborées, je tenterai d’établir des liens entre la théorie des niveaux de pensée en géométrie selon Van Hiele et les réponses formulée par les élèves lors de la réalisation de ces tâches. Ce travail a également pour but de susciter l’intérêt des enseignants afin qu’ils enrichissent leurs pratiques grâce aux imprimantes 3D. Cet outil est en effet en train de se répandre à grande vitesse dans notre société et diverses écoles du canton de Vaud ont en déjà acquises. Il serait donc important de motiver les enseignants à adopter cet outil novateur afin d’apporter une plusvalue leur enseignement.

Details

Actions

Preview