Files

Abstract

La résolution des problèmes multiplicatifs est une compétence clé du 21e siècle. Combien de fois avons-nous entendu et lu ceci… ? Le PER (2010) est un des multiples documents officiels qui nous le recommandent. Les difficultés dans ce domaine des mathématiques sont liées à divers facteurs, tels que la compréhension de l’énoncé, des difficultés à mettre en place des stratégies adéquates, l’algorithme de la multiplication utilisé chez nous, le champ conceptuel de la multiplication qui est plus complexe que le champ conceptuel de l’addition, la mise en situation et la représentation mentale du problème. Pour analyser ceci, nous avons décidé de nous focaliser sur deux axes : l’algorithme utilisé chez nous qui, lorsqu’il est posé, a beaucoup d’informations (retenues) et sur la mise en scène ou théâtralisation de problèmes afin de permettre la représentation mentale. Nous avons travaillé avec deux groupes dans chaque classe. Un groupe cible ayant l’enseignement que nous pensions meilleur et un groupe ayant l’enseignement habituel par l’enseignante. Nous avons par la suite fait passer la même tâche à tous les élèves afin de déterminer les facteurs de réussite. Une remédiation avec toute la classe a été réalisée par la suite. En synthèse, le travail sur les retenues et le fait de leur demander de faire les problèmes en ne les écrivant pas n’a pas vraiment porté ses fruits. Nous pensons qu’il faudrait faire ceci sur un plus long terme et l’enseigner comme ceci dès le départ. Concernant la théâtralisation et la mise en scène, elle a aidé les élèves à rentrer dans les tâches et ils ont été d’autant plus à l’aise lors de la résolution de problèmes.

Details

Actions

Preview