Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Depuis maintenant plusieurs années, le système scolaire vaudois a subi de nombreuses modifications notamment en ce qui concerne le processus d’orientation. Ceci se confirme en 2011, lorsque celui-ci passe de l’Ecole vaudoise en Mutation (EVM) à la Loi sur l’enseignement obligatoire (LEO). Les modifications subies marquent alors un tournant décisif. En effet, dès la rentrée 2012-2013, les élèves sont orientés dans deux filières différentes : la voie prégymnasiale (VP) et la voie générale (VG) mais également dans des classes à niveaux (niveaux 1-2) en fonction du nombre de points obtenus dans chaque groupe de disciplines. Précédemment ces derniers étaient orientés dans trois filières différentes : la voie secondaire baccalauréat (VSB), la voie secondaire générale (VSG) et la voie secondaire à option (VSO) selon les notes obtenues durant l’année. Afin d’identifier les différentes modifications apportées par le nouveau système dans l’orientation scolaire, nous avons décidé de mener quatre entretiens avec des enseignants ayant enseigné sous EVM et avec la LEO. D’après les réponses obtenues, nous avons pu mettre en évidence certains changements. Non seulement le processus d’orientation subit des modifications, mais le rôle des enseignants lors des conseils de classe change également. Le rôle joué par les parents précédemment est lui aussi réduit, ce dernier n’étant plus que consultatif. Enfin, les évaluations et les épreuves cantonales de référence gagnent en importance puisque seuls les résultats obtenus sont pris en compte. Afin de mener à bien notre travail de mémoire, nous avons donc décidé de centrer notre travail sur les pratiques des enseignants, la collaboration entre les professionnels et les parents ainsi que le processus d’orientation.

Details

Actions

Preview