Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire traite de l’impact de la manipulation d’objets sur la résolution de problèmes additifs chez les élèves. Nous voulions voir si la manipulation a une influence sur l’apprentissage des élèves. Pour cela, nous avons choisi la résolution de problèmes additifs chez les élèves de 2H. Certains élèves ont de la difficulté à se représenter un problème, d’autant plus qu’ils n’ont aucun support car ils écoutent le problème dicté par l’enseignante. Il est important de permettre à tous les élèves d’entrer dans les apprentissages, c’est pourquoi, nous avons décidé de fabriquer notre propre matériel : une boite à problèmes additifs afin de voir si celle-ci peut aider à la représentation. Cela permet à l’élève de manipuler du matériel pour les aider à sortir de l’abstraction. Pour cette recherche, nous avons proposé plusieurs problèmes additifs de deux types différents : les compositions d’états (EEE) et les transformations d’états (ETE). Nous avons observé les élèves en train de résoudre des problèmes additifs avec ou sans matériel. Nous avons pu constater que la manipulation a bel et bien un impact positif sur la résolution de problèmes additifs. Les élèves passent d’un énoncé oral abstrait à une représentation plus concrète du problème grâce au matériel. Il est important de mettre en évidence que ce n’est pas la boite à problèmes additifs en elle-même qui a permis cet impact positif sur la résolution de problèmes mais l’utilisation de matériel en général. Ce mémoire a démontré qu’il est possible d’aborder ce sujet dans les petits degrés et il encourage les enseignants des degrés 1-2H à travailler la résolution de problèmes additifs. De plus, il a montré que la manipulation permet aux élèves de sortir de l’abstraction d’un énoncé de problèmes en se le représentant.

Details

Actions

Preview