Files

Abstract

Entendu maintes fois au rapport : « Je n’ai pas changé sa protection, elle n’était pas remplie. » Souvent dit lorsque les soignantes sont peu nombreuses : « Vous avez besoin d’aller aux toilettes ? Mais vous avez votre protection, Madame ! » Rappel à la nouvelle stagiaire : « Avant la sieste, il ne faut pas oublier d’emmener toutes les résidentes aux toilettes. »Nous avons souvent entendu ces dires lors de nos expériences respectives en Établissement Médico-Social (EMS). L’incontinence urinaire (IU) est un sujet tabou. Or, le besoin d’éliminer est un besoin de base, qui lorsqu’il est insatisfait, touche à toutes les dimensions de la personne. Assurément, il existe un lien direct avec la qualité de vie et la dignité de la résidente. Les soignantes étant au coeur de l’accompagnement de la personne âgée, l’IU est dès lors un réel défi. Mais comment optimiser notre rôle infirmier face à cette problématique d’envergure ? Comment accompagner la résidente dans un contexte de limitation du remboursement du matériel d’incontinence ? Comment assurer des soins centrés sur la personne ? Dans ce présent travail de Bachelor qui vient conclure notre formation en Soins infirmiers à la Haute École et Institut La Source, nous allons explorer cette thématique concrète, actuelle et touchant à l’avenir. Pour ce faire, nous avons réalisé un travail de recherche sous forme de revue de littérature.Nous allons tout d’abord poser la problématique en développant les concepts clés ; le vieillissement en santé, l’incontinence urinaire et, enfin, notre cadre théorique, l’approche centrée sur la personne de Carl Rogers. Ceci nous permettra ensuite de définir notre question de recherche. Par la suite, notre processus méthodologique de recherche d’articles scientifiques sera décrit. Les articles retenus seront ensuite analysés pour enfin, être discutés et mis en perspective dans le but d'optimiser la pratique infirmière.

Details

Actions

Preview