Files

Abstract

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès en Suisse avec 20’712 décès en 2016 (OFS, 2019). Avec l’évolution des soins et le temps d’hospitalisation réduit, la prévention secondaire et l’éducation thérapeutique sont peu réalisées par les professionnels de la santé. Par conséquent, un patient sur sept est réadmis dans les douze mois suivant un épisode de syndrome coronarien aigu pour une récidive de type cardiovasculaire (Keller, Barthassat, Scherrer-Burri, Lagger, & Carballo, 2008). Cette problématique nous a amenée à la question de recherche suivante : quel est le rôle éducatif et préventif des infirmières dans le suivi au moyen et long terme de la réadaptation cardiaque auprès des seniors ayant fait un infarctus, afin de réduire les récidives ?

Details

Actions

Preview