Files

Abstract

Selon les statistiques disponibles,l’abus sexuel sur les enfants de trois à six ans est peu identifié par le professionnel. Ceci pourrait être expliqué par un stade de développement de l’enfant ne permettant pas une communication et un examen physique optimal ainsi qu’un contact de l'enfant avec l’environnement extérieur quasiment inexistant. A la suite de différents cas médiatiques concernant des abus sexuels sur des enfants, les recherches quant à la détection et la prise en charge de ces victimes sont en augmentation et le cadre légal se développe par exemple avec l’article26 LProMin qui oblige les professionnels en contact avec les enfants mineurs en Suisse, en cas de soupçon, à signaler un abus. La maltraitance infantile pouvant mener à des problématiques à long terme,elle doit être prise en considération et doit être rapidement détectée et traitée. Les dénonciations de l’enfant sont souvent tardives, à savoir à l’adolescence ou à l’âge adulte et apparaissent lorsque les premiers impacts des mauvais traitements subis font leur apparition.

Details

Actions

Preview