Files

Abstract

En Suisse, la population des personnes âgées est en constante augmentation, ainsi que l’espérance de vie. Le vieillissement amène inéluctablement à une diminution des capacités cognitives et à l’apparition de plusieurs maladies chroniques, qui entrainent à leur tour une perte d’autonomie et une dépendance fonctionnelle chez la personne âgée. Lorsque la situation se péjore la personne nécessite des soins plus soutenus et décide alors d’aller vivre dans un établissement médico-social (EMS). La prévalence de la maltraitance au sein des EMS est haute. Les données provenant des rapports effectués par les membres du personnel des institutions démontrent que 64,2% des soignants ont admis avoir été maltraitants auprès des personnes âgées en institution. La maltraitance physique, souvent la plus médiatisée, représente uniquement la pointe de l’iceberg car il n’y a jamais une seule et unique forme de maltraitance dans une situation. Néanmoins, pour ce travail nous avons décidé de nous intéresser à une autre forme de maltraitance appelée négligence car elle représente une des formes de maltraitance les moins discutées mais surtout elle semble être celle qui passe le plus inaperçue. [...]

Details

Actions

Preview