Files

Abstract

Bien que cette pratique soit controversée, les avis face à l’assistance au suicide ne cessent d’évoluer. Dans le canton de Vaud, la révision de la loi en 2012 a permis aux personnes désirant mettre fin à leurs jours dignement, de pouvoir le faire en institution. Les statistiques indiquent une augmentation du nombre de demandes. L’infirmière, en première ligne lors de demande d’assistance au suicide, est partie prenante de la situation. Elle est susceptible d'accueillir la demande et d’organiser la suite de l’accompagnement du patient et de sa famille. Cependant, peu d’études traitent de cet accompagnement qui, au sein des institutions de santé, nécessite une organisation complexe. [...]

Details

Actions

Preview