Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L'ergothérapie est une profession de la santé basée sur les sciences de l'occupation (World federation of occupational therapy [WFOT], 2013). Elle s'insère dans un travail interprofessionnel sollicitant une collaboration efficace pour favoriser une approche optimale centrée sur le client (Louis Simonet, 2017). Cette collaboration est un processus en perpétuelle construction et peut-être influencée par de multiples facteurs. L'un de ceux-ci correspond aux représentations sociales construites implicitement par les différents-es professionnels-elles. Un manque de connaissances quant aux rôles des autres membres de l’équipe interprofessionnelles peut provoquer une inadéquation entre les véritables rôles et les représentations de chacun d'eux-elles. En ce qui concerne les rôles et les fonctions des ergothérapeutes, un manque de connaissances de la part des autres professionnels-elles a été identifié (Patel & Shriber, 2001). Les conséquences en sont multiples et portent, par exemple, sur le sentiment de reconnaissance des ergothérapeutes (Jamnadas, Burns & Paul, 2002 ; Patel & Shriber, 2001 ; Pottenbaum & Svinarich, 2005 ; Smith & Mackenzie, 2011). Il est important que les membres de l’équipe interprofessionnelle soient conscients-es des représentations véhiculées concernant l'ensemble des professions. Cela permet d'éviter un impact négatif sur la collaboration. Les ergothérapeutes sont souvent amenés-ées à collaborer avec l'équipe infirmière, particulièrement en milieu hospitalier. Dès lors, ce travail s'intéresse à la manière dont les infirmiers-ères, exerçant dans un milieu hospitalier de Suisse romande, se représentent les rôles des ergothérapeutes avec qui ils-elles collaborent et comment leurs représentations influencent cette collaboration. Les questions d'étude visent à explorer les représentations, ainsi que l'impact de celles-ci sur la collaboration interprofessionnelle. Dans cette optique, des entretiens semi-dirigés ont été réalisés avec sept infirmiers-éres travaillant soit sans un service de réadaptation, soit dans un service de soins palliatifs d'un même hôpital. Les résultats et l'analyse des entretiens ont permis d'identifier que les représentations des infirmiers-ères sur le rôles des ergothérapeutes au sein des domaines de réadaptation et de soins palliatifs sont relativement complètes, bien que leurs connaissances puissent être limitées notamment en fonction du nombre d'années de pratique et de collaboration dans les domaines précités. [résumé des auteures]

Details

Actions

Preview