Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : Les troubles respiratoires liés à l’encombrement sont courants et ont des conséquences importantes chez les patients atteints de pathologie neuromusculaire. L’insufflation/exsufflation mécanique est une technique à disposition des physiothérapeutes qui permettrait de pallier à l’inefficacité de la toux. But : Définir si l’insufflation/exsufflation mécanique permet d’améliorer l’efficacité de la toux chez les patients atteints de maladie neuromusculaire. Méthode : Les articles traitant de l’effet de l’insufflation/exsufflation mécanique et répondant aux critères d’inclusion et d’exclusion ont été sélectionnés sur différentes bases de données. Quatre articles correspondent à ces critères. Le débit de pointe à la toux est mesuré par toutes les études. Résultats : Une amélioration significative du débit de pointe à la toux est trouvée dans trois des études sélectionnées. Une étude montre une diminution de ce débit. Discussion : La manière d’utiliser l’insufflation/exsufflation mécanique dans chaque article diffère légèrement. Cependant, il est possible d’extraire une tendance concernant certains points permettant d’améliorer l’efficacité de la technique. Ces éléments sont le confort et la participation du patient ainsi que l’adaptation du temps des cycles sur la fréquence respiratoire du patient. Les pressions ne semblent pas être déterminantes pour l’augmentation du débit de pointe à la toux. Conclusion : L’insufflation/exsufflation mécanique est une technique qui semble efficace pour améliorer le débit de pointe à la toux et donc la qualité de celle-ci à condition d’adapter l’appareil en fonction du patient.

Abstract

Details

Actions

Preview