Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Objectif : L’objectif de notre étude était d’établir un protocole permettant de quantifier, par le biais d’une angiographie CT post mortem, le débit et la durée d’une hémorragie dans un cadre médico-légal. Matériel et méthode : Cinq angiographies CT post mortem réalisées par le Centre Universitaire Romand de Médecine Légale selon leur protocole usuel furent sélectionnées. Des contourages du volume de produit de contraste extravasé par les lésions ont été appliqués sur les phases veineuse et circulante des angiographies à l’aide d’une console de traitement d’image. Les temps de perfusion et les données récoltées lors des autopsies furent mis en relation avec ces volumes afin de calculer des débits d’extravasations et des durées d’hémorragies. Résultats : Deux des cinq angiographies étudiées démontrent une correspondance de plus de 83% et 87% entre la technique de mesure volumique proposée par cette étude et la mesure directe par prélèvement lors de l’autopsie. Concernant les trois autres cas, la correspondance est de moins de 56%, ceci étant hypothétiquement dû au biais lié à l’état du cadavre. La pertinence des débits hémorragiques calculés ne peut actuellement pas être quantifiée et mise en corrélation avec des valeurs de référence. Conclusion : La méthode décrite dans ce travail apporte des résultats encourageants mais elle doit être appliquée à un plus grand nombre de sujets, de manière systématique, afin de valider son intérêt en routine. Certains développements sont encore nécessaires afin de connaitre le débit et la durée exacte d’une hémorragie grâce à notre protocole d’imagerie par angiographie TDM post-mortem.

Details

Actions

Preview