Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Les enfants sont une population spécifique et différente de celle des adultes autant pour des questions de prise en charge relationnelle que pour des aspects plus techniques. En radiologie pédiatrique, une attention particulière est donnée aux stratégies limitant les mouvements durant les examens, les enfants étant souvent agités, surtout ceux en bas âge. Il faut aussi savoir qu’ils sont plus radiosensibles et que le niveau de compréhension des consignes, mais aussi de l’intérêt de l’examen diffère en fonction de l’âge et de l’origine culturelle. Tout ceci exige de la part des TRM de mettre en oeuvre des stratégies variées permettant de s’adapter autant aux besoins de l’enfant qu’aux exigences de qualité d’un examen. Il faut aussi noter que notre formation n’accorde que peu d’heures à la radiologie pédiatrique et qu’il n’y a pas d’étude déjà réalisée à ce sujet en Suisse romande. Notre travail s’intéresse aux différents moyens et astuces des TRM mis en place pour garantir l’immobilisation des enfants durant un examen radiologique. Pour le réaliser, nous avons élaboré un questionnaire électronique pour les trois domaines de la radiologie. Ce dernier a été envoyé aux TRM de 18 institutions de Suisse romande par l’intermédiaire des chefs TRM. Nous avons reçu 147 questionnaires en retour. Les TRM sollicitent préférentiellement les parents ou les professionnels comme moyens. 65,3% disent utiliser des alternatives. Les différentes astuces des TRM sont la communication, les jeux et les décorations de la salle. La qualité de l’examen, ainsi que la radioprotection et la sécurité sont les principales raisons invoquées pour immobiliser un patient. Nous remarquons cependant que 97.3% des répondants ne connaissent pas de guide et que 90% des TRM seraient favorables à l’idée de recevoir une formation continue.

Details

Actions

Preview