Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail de Bachelor s’intéresse aux facteurs de risque de la plagiocéphalie positionnelle postérieure du nourrisson sain, né à terme, ainsi qu’aux moyens de prévention pouvant être mis en place et appliqués par la sage-femme, en service hospitalier ou encore à domicile. Il s’avère que si la prévalence, la physiologie et les déterminants de la plagiocéphalie positionnelle postérieure ne sont pas clairement établis dans la littérature, ils ne sont pas davantage illustrés dans la pratique. Ce sujet méconnu et complexe nécessite une approche non seulement biomédicale, de santé publique, mais également, une approche d’art de la sage-femme pour être considéré dans sa globalité. Après plusieurs lancements de recherche via des banques de données professionnelles, nous avons constitué notre revue de littérature en sélectionnant cinq études. Nous les avons analysées de manière critique. Les thèmes émergeants de ces cinq articles nous permettent de discuter des différents facteurs de risque entrainant la plagiocéphalie positionnelle postérieure. Des moyens de prévention nous ont permis de suggérer des réponses à notre problématique. Enfin, les résultats de cette discussion nous apportent des données précises sur notre sujet, son origine, ses facteurs de risque et sa prévention. Ils offrent la possibilité aux sages-femmes, via ces nouvelles connaissances, de mener des actions préventives et informatives auprès des parents. Leur rôle sera alors d’ouvrir un espace de dialogue propice à la discussion et à l’information des parents. Des propositions sont cependant à envisager et suggérer, afin d’améliorer la prise en charge de la plagiocéphalie positionnelle postérieure, par la sage-femme.

Abstract

Details

Actions

Preview