Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction L’accident vasculaire cérébral (AVC) est l’origine la plus fréquente de handicap acquis chez l’adulte. Il touche au système moteur, sensoriel, cognitif et a des conséquences psychologiques. En physiothérapie, la diminution des déficiences fonctionnelles est une priorité pour permettre au patient d’acquérir une autonomie maximale. Cependant, les conséquences psychologiques de l’AVC prennent une place importante dans la rééducation et peuvent limiter le bon déroulement des thérapies. Objectif Evaluer l’influence potentielle de divers troubles psychologiques sur l’indépendance fonctionnelle des patients. Méthodologie Le type d’étude est une revue systématique de la littérature de type quantitative. Les recherches ont été effectuées sur les bases de données PubMed, PsychINFO et Francis de janvier à novembre 2012. Les articles évaluant le niveau fonctionnel chez les patients victimes d’AVC qui présentent des troubles psychologiques ont été retenus. Résultats 11 études de cohortes ont été sélectionnées. Les facteurs psychologiques suivants ont pu être étudiés: les troubles psychologiques non-spécifiques, le trouble dépressif, le trouble anxieux, l’apathie et le trouble psychotique. Tous ces facteurs ont une influence négative sur le niveau fonctionnel des patients victimes d’AVC, excepté le trouble anxieux, pour lequel nos résultats ne sont pas unanimes. Conclusion Les troubles psychologiques doivent être identifiés et pris en compte dans l’organisation de la réhabilitation post-AVC. En effet, réduire la survenue et la sévérité de ces troubles permettrait d’améliorer le niveau fonctionnel des patients.
Background Stroke is the most frequent source of acquired disability by adults. It affects the motor, sensitive, and cognitive system and has psychological consequences. In physical therapy, the decrease of functional disabilities is a priority to enable the patient to have a maximal autonomy. However, the psychological consequences of stroke are important in the rehabilitation and can limit the good proceedings of the therapies. Objective Evaluate the potential influence of psychological disorders on the functional independence of patients. Methods Our study is a quantitative systematic literature review. The researches have been done on the following databases: PubMed, PsychINFO and Francis from January to November 2012. The articles which evaluate the functional level by stroke patients who have psychological disorders have been included. Results 11 studies have been selected. The following psychological factors have been studied: non-specific psychological disorders, depressive disorder, anxiety, apathy and psychotic disorder. All these factors have a negative influence on the functional level of stoke patients, except the anxiety, for which we don’t have unanimous results. Conclusion Psychological disorders should be identified and taken on board in the organisation of post-stroke rehabilitation. Indeed, decrease the occurrence and the severity of these troubles could enable the patient to improve his functional level.

Abstract

Details

Actions

Preview