Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : La malnutrition dans les pays en voie de développement est responsable de plus de la moitié des décès des enfants de moins de cinq ans (OMS 2012). Les causes sont multifactorielles : l'insécurité alimentaire, les conditions d'hygiène, les mauvaises pratiques alimentaires et un manque d'accès aux soins. Question : Quelles interventions infirmières offrir aux mères, principales donneuses de soins, afin de limiter/prévenir la malnutrition de leurs enfants de 0-2 ans dans les pays en voie de développement ? Méthode : Une revue de littérature a été réalisée grâce à la base de données PUBMED et au moteur de recherche Google Scholar ; 4 articles ont été sélectionnés. Les études proviennent de Tanzanie, du Malawi, du Brésil ainsi que du Bangladesh. Résultats : Un taux bas d'allaitement exclusif durant les 6 premiers mois de vie de l’enfant et des mauvaises pratiques concernant l'alimentation complémentaire. L'éducation maternelle semble l'intervention la plus adaptée. Elle doit aborder les points suivants : améliorer les connaissances, donner des moyens de reconnaître l'état nutritionnel de leurs enfants, démonstration d'utilisation des produits complémentaires et promouvoir un meilleur suivi au planning familial. Conclusion : L'infirmière tient un rôle important dans la prévention de la malnutrition. Un renforcement des politiques de santé doit être cependant entrepris. L'éducation devrait englober les pères ainsi que les proches pour une meilleure prise en charge de l'enfant.

Abstract

Details

Actions

Preview