Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Contexte : les équipes de soins intensifs sont de plus en plus confrontées aux situations délicates de limitation thérapeutique de patients comateux et cérébro-lésés. Objectif : identifier les rôles de l’infirmière auprès des proches dans le processus décisionnel de limitation thérapeutique de patients atteints de lésions cérébrales extrêmes. Méthode : une recension narrative des écrits à partir des bases de données bibliogaphiques Medline et CINALH a été effectuée. Les articles en anglais et publiés entre 2003 et 2013 ont été sélectionnés. La synthèse a été organisée en regard du cadre conceptuel de Adams. Résultats : Cinq articles ont permis de décrire trois rôles de l’infirmière auprès des différents protagonistes du processus décisionnel de limitation thérapeutique dans le cadre de patient en mort cérébrale, soit incapable d’exprimer sa volonté, aux soins intensifs. Le rôle d’intermédiaire de l’information facilite la communication entre les différents acteurs de soins, le patient, quand il est capable de communiquer, et sa famille. Le rôle soutenant auprès des protagonistes dans leur processus décisionnel de limitation thérapeutique permet, au travers leur savoir-être et leurs compétences communicationnelles de favoriser un environnement multiprofessionnel centré sur le patient et sa famille en offrant un espace de temps adéquat afin de permettre aux proches d’assimiler l’afflux d’informations et d’être soutenus émotionnellement. L’infirmière dans son rôle de défenseur apparait comme une partenaire de choix pour permettre aux proches d’appréhender le mieux possible cette situation délicate de soins afin d’arriver à réfléchir et à considérer la volonté du patient.

Abstract

Details

Actions

Preview